Conseil Municipal des Jeunes

Le Conseil Municipal des Jeunes est une instance qui s’attache à donner davantage de place aux jeunes en leur ouvrant un espace de liberté et d’action.

Le conseil municipal des jeunes est composé d’élèves de 6e écullois qui sont élus de manière démocratique au suffrage universel direct au sein des collèges.

De nombreux projets y sont construits et aboutissent à l’amélioration de la vie de la commune (sensibilisation à l’écocitoyenneté, à la sécurité routière, animations intergénérationnelles…)

18 nouveaux conseillers municipaux jeunes ont été élus en novembre 2019.

 

Marguerite BEAUGRAND, Maxime BERGER, Tom BICHOT, Maxime BULAND, Victoria CERUTTI, Faustine CORDONNIER, Mathilde DROUET, Aïcha HILAL, Camille LALAQUE, Noé LEBIGOT, Céleste MALARTRE, Mathilde MERMIN, Marie M’NAMDJI, Luna MONTHEL-SARRAZIN, Chloé NICLAUS, Clarine OLLAT, Jules RUFFIN, Amel SLIMANI.

Vous pouvez les contacter par courriel : cmj@ville-ecully.fr

Quelques-unes des actions passées

Samedi 24 mars 2018, la Ville avec la collaboration des Conseillers Municipaux Jeunes a organisé la 3e édition de sa chasse aux œufs.
À 10 heures précises, des centaines de petits Écullois attendaient le top départ pour envahir la pelouse du parc du Vivier. Objectif, trouver rapidement 3 cailloux et venir les échanger contre des œufs en chocolat avant de repartir en courant en chercher d’autres...

Pour les moins de 6 ans, un espace leur était réservé et par petits groupes ils pouvaient ramasser des petits œufs chocolatés et remplir leur panier sous les yeux attendris de leurs parents.
Pendant une heure, petits et grands ont participé à cette belle opération familiale avant de se rassembler sur l’esplanade du château à 11h pour le tirage de la tombola.

Jeudi 14 septembre 2017, les Conseillers municipaux jeunes, ont passé une belle journée à Paris, avec comme point d’orgue la visite de l’Assemblée Nationale.

A l’invitation du député de la 8e circonscription du Rhône, Patrice Verchère, les jeunes conseillers ont pu visiter l’hémicycle mais aussi la bibliothèque de l’Assemblée nationale, la salle des 4 colonnes, la galerie des fêtes, ou encore les jardins de l’hôtel de Lassay résidence du Président de l’Assemblée nationale...

L’occasion d’en apprendre plus sur le rôle des députés et le travail législatif. Seul regret pour ces jeunes, ne pas avoir pu voir les députés au travail dans l’hémicycle, la session parlementaire n’ayant pas encore repris début septembre.

Après un pique-nique au jardin des Tuileries, les jeunes, accompagnés par Maryse Duru, adjointe à l’Enseignement et encadrés par les animateurs du service jeunesse, ont fait une grande balade dans la capitale, en passant par les quais de la Seine, le Carrousel du Louvre, le Trocadéro, la tour Eiffel...

Une belle journée instructive et agréable pour ces jeunes qui vont achever en  octobre leur mandat d’un an comme conseillers municipaux jeunes et dont quelques uns ne connaissaient pas la capitale.

Dernière action d’envergure de leur mandat, les conseillers Municipaux Jeunes ont organisé le 9 septembre 2016 un ciné plein air qui a rassemblé près de 250 personnes au Parc du Vivier pour la projection gratuite et en plein air du film d’animation "Astérix-le Domaine des Dieux".
Et ce fut une belle soirée, puisque la météo quasi estivale a permis à de nombreuses familles de venir pique-niquer dans le parc du Vivier avant de partager un moment de bonne humeur avec les "irréductibles Gaulois" ! 

Les Conseillers Municipaux Jeunes (CMJ) ont eu la chance de visiter les locaux de la Police technique et scientifique d’Écully. Un privilège rare, vu la confidentialité du travail effectué dans ces locaux.

Accompagnés de Maryse Duru, adjointe à l’Enseignement-Jeunesse, les collégiens ont commencé par une présentation des missions de la Police scientifique : prélèvements, balistique, relevé d’empreintes, de traces ADN, et des missions de ses différents membres. Les jeunes ont été particulièrement intéressés par le rôle des chiens, qui sont d’excellents auxiliaires en matière de reconnaissances des odeurs.

Toutes ces informations se sont ensuite concrétisées par la visite d’une scène de crime reconstituée, sur laquelle Pascal Estève leur a expliqué la réalité du travail de la police scientifique et technique : repérage des indices comme les impacts de balles, les mégots, importance de la minutie dans les déplacements, les prélèvements, la prise des photos...

A Écully depuis 1996
Créée en 1985, la sous-direction de la police technique et scientifique dépend de la direction centrale de la police judiciaire au sein de la direction générale de la police nationale. Elle a été délocalisée de Paris à Écully le 1er septembre 1996. Les personnels de la police technique et scientifique effectuent des analyses et des expertises à la demande d’enquêteurs et de magistrats. Ils font valoir leurs compétences dans trois domaines principaux : l’analyse des traces et indices, la documentation criminelle et la formation.